Cher lecteur rebonjour et bonne année ! Nous ne nous étions pas parlé ici depuis longtemps. Ne te réjouis pas trop vite, on va parler internet et informatique. Ou alors réjouis toi, si c'est ton truc. Dans tous les cas on va essayer de pas faire trop chiant.

Cette histoire commence avec le lancement de Free Mobile, les internautes, par les boniments et le buzz alléchés, se jettent sur le site de Free et ce qui arrivent parfois arriva : pouf, un gros message d'erreur apparu en lieu et place du dit site. En général, dans ce genre de situation, les gens sont mécontents, c'est que attendre quelques jours pour souscrire c'est un peu comme si tu devais attendre 2012 pour essayer de changer de président: c'est long.

Le lendemain, le site fonctionne, je ne vais pas dire qu'il marche parce que les problèmes sont légions : certains ne peuvent pas s'enregistrer, d'autres voient leur RIB refusé alors qu'il paye leur abonnement ADSL à la même compagnie avec ce même compte, bref, c'est mieux, mais on tend le dos en attendant l'appréciation du maître de stage.

Pendant ce temps là, la rumeur enfle sur twitter et finis par être reprise par le journal du geek : si ça fonctionne c'est parce que dans la nuit, Free a passé son site de Java à PHP. Certes, si tu n'es pas informaticien, cette phrase semble anodine. Si tu es un bon informaticien, elle te fera sourciller, si tu es un informaticien bovin fan de PHP, elle te fera reprendre l'info la bave au lèvres, en entonnant une messe dont le final est "PHP vaincra, nous aurons la peau de Java".

Peite séance d'explication. Tout d'abord pour les non informaticiens. Il existe différents langage de programmation, la plupart permettent de faire les même choses plus ou moins facilement, plus ou moins différemment (tiens, un jour peut être que je vous ferai un billet sur l'expressivité des langages de programmation, vous serez pendu à mes mots, j'en suis sûr). Les informaticiens ont souvent leur petit préféré, ce qui chez certain, leurs font oublier que le principal atout pour qu'un langage soit bon, c'est que celui qui l'utilise ait une capacité cognitive supérieure à celle d'un militant en période électorale. Ces personnes fan de leur langage ont en général un meilleur ennemi. C'est un peu comme au foot, pour les marques de téléphones, pour les batailles de clocher, pour les partis politiques, pour la marque de céréales du petit déjeuner, bref, pour tous les trucs ou tu peux faire un choix. Chez les fans de PHP, ce langage ennemi souvent, c'est Java. C'est principalement dû au fait que les deux langages sont populaires et qu'ils ont des approches très différentes de la programmation.

Maintenant que tu saisis un peu mieux le réflexe pavlovien de quelques informaticiens à oeillères, regardons un peu mieux pourquoi ceux-ci auraient mieux fait d'utiliser leur cerveau pour comprendre qu'il valait mieux se taire. Tout d'abord, aussi bon que soit un langage, cette migration en une nuit semble difficile. Free n'est pas le marchand de pistache du quartier est doit donc avoir, surtout en cette période, un nombre de visiteurs simultanés que lui envierait la plus délurée des nymphomanes. Par conséquent, on peut se douter que l'infrastructure qui fait tourné un tel site, Free ne se contente pas d'une seule machine. Une application PHP et une application Java ne fonctionnant pas sur les mêmes architectures logicielles, cette migration impliquerait non seulement de refaire le code de l'application mais également de modifier tout l'environnement existant. Le tout en une nuit, dans une période critique. Cela s'apparente au démineur qui, voyant le gros compte à rebours digital d'une bombe approcher le 0, décide que le plus simple est certainement d'arracher tous les fils.

Mais admettons que cela soit possible, est entrons donc dans un monde parallèle, où le bon sens nous a donc définitivement quitté. La prochaine question est qui a donc fait cette nouvelle version ? C'est que, comme on l'a expliqué, l'architecture pour ce genre de site est complexe. Il est donc conseillé d'avoir une très bonne expérience dans les technologies que l'on utilise. Free a donc soit fait travailler deux équipes différentes pour les deux version (une de spécialiste Java, une de spécialiste PHP), soit la même équipe a fait une version dans une technologie qu'elle ne maîtrise pas du tout. Dans le premier cas, je pense que la première équipe peut dès maintenant mettre son CV à jour en évitant de mettre en avant son expérience en Java chez Free. Dans le second cas, c'est juste le chef de projet que l'on peut pendre par les tripes à un croc de boucher rouillé. Dans tous les cas, on entre ici dans un nouveau monde parallèle, basé sur le précédent avec en plus de la drogue dure gratuite et à volonté.

Dans ce nouveau monde prenons donc un rail de coke et analysons sereinement la situation. Free se fait chier à lancer un site utilisant des technologies Java et voyant que ça ne marche pas, refait tout dans la nuit en PHP (avec les mêmes gens ou une autre équipe, peu importe) ce qui lui sauve la mise. Conclusion normale d'un informaticien: cette boite fait n'importe quoi. Conclusion d'un fan de PHP : "haaaa c'est la preuve que PHP est super mieux que Java" (ajouté ici un filet de bave et un rire bête). Puisque suivant ce dernier raisonnement, le langage est le seul responsable (l'informaticien servant juste de relais), regardons alors la réaction des utilisateurs à ce messie numérique. Et là, c'est le carnage : des identifiants free refusés, des RIB rejetés alors que Free les connais déjà, des parties toujours inaccessibles, bref, le messi numérique a une putain de gastro. La démonstration faite par les fan de PHP devient alors : "Regardé, quand on sait pas faire un truc qui supporte la charge en Java, on peut faire un truc bancal en PHP à la place". Oui, comme soutien à son langage préféré, on peut faire mieux.

Que s'est-il passé exactement ? J'avoue que je n'en sais rien. La migration en une nuit ne me semble pas crédible ou sérieuse et, si elle l'est, elle me donnerait envie de rester assez éloigné de free. De plus, je n'ai pas regardé suffisamment en détail le site avant et après pour affirmer s'il y a eu ou non des changements entre les deux versions et si oui, lesquels. Le problème c'est que personne n'a d'éléments factuels. Comme trop souvent, on a fait enfler une rumeur sans même se demander si elle était crédible.