Maintenant que l'on a bien rit avec Jean Sarkozy et le #jeansarkozypartout, reprenons un instant nos esprits et demandons nous s'il s'agit de népotisme.

Il est clair que, comme l'a dit nombre de ses soutiens, Jean Sarkozy est talentueux. Assez talentueux pour enfin faire sa deuxième année de droit à l'âge où l'on termine son master. admettons, à raison, que juger quelqu'un en fonction de son cursus est un procédé inélégant.

L'homme a forcément un talent politique, la preuve il a été élu du peuple, ce qui lui confère un avantage sur beaucoup d'hommes politiques. Et pour obtenir ce poste, il a dû batailler ferme, à n'en point douter. Gagner des cantonales dans les Hautes-Seine, ce n'est pas parce que même une huître étiquetée UMP pourrait le faire que c'est facile.

Pour être plus direct et euphémique, il semble quand même clair que l'enfant prodigue tant annoncé ait tout de même profiter d'un contexte plutôt favorable pour lancer sa jeune carrière.

Malgré tout, doit-on parler de népotisme ? Honnêtement, je doute même si à vrai dire je préférerais. Car finalement, si tout cela était directement dirigé de l'Élysée, le système en place aurait le mérite d'être clair et facilement explicable : le chef de la majorité, président de la République et figure influente des Hauts de Seine, userait et abuserait de son influence pour placer la famille. C'est honteux, c'est dégueulasse mais on a une cible présidentielle toute trouver, les autres maillons de la chaîne seraient uniquement coupable de faiblesse.

Supposons, ce qui me semble tout à fait probable, que ça ne soit pas le cas. Supposons un seul instant que sans demande explicite de notre Président, notre Jean tout puissant ait décidé de demander humblement à ses partenaires de jeu du conseil général, s'il pouvait avoir un autre titre un peu ronflant, sans intervention de papa. On connait la réputation du grand chef pour récompenser ceux qui agissent bien et brimer ceux qui déçoivent. on peut imaginer qu'il soit tentant de faire plaisir à la famille. Doucement se mettrait alors en place un système où les courtisans devance les demandes. Je vous l'avais dit, le népotisme est certainement la solution la plus agréable pour notre République.